stress -stresser - angoisse - liberté - décision - web-entrepreneure - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

Mon STRESS et moi, une histoire d’amour !

Ceci n’est pas un article qui te permettra de te débarrasser de ton stress. Car le stress n’est pas mauvais en soi. C’est ta manière de le gérer qui est source d’ennui.

Dans cet article, je te raconte mon histoire et comment je fais pour bien vivre avec mon stress.

 

 

Le stress est naturel et nécessaire.

 

Sans avoir éprouvé de stress, l’être humain n’en serait pas là aujourd’hui.

Sans avoir stressé de ne pas avoir assez à manger ou sans avoir ressenti le besoin de se protéger, l’espèce humaine aurait disparu.

 

Alors, je voudrais que tu arrêtes de penser que stresser, c’est nuisible et inutile.

Il n’est pas non plus obligatoire (ni possible) d’éliminer complètement le stress de ta vie.

 

Tu as certainement entendu parler de bon et de mauvais stress.

Pour moi, il n’existe qu’un seul type de stress.

Il devient bon ou mauvais suivant les raisons de sa présence et de comment tu le ressens.

 

 

Je stressais de stresser.

 

« J’en ai marre, je suis tout le temps stressée. »

« Tout le monde me dit qu’il faudrait que je stresse moins. »

Ces phrases, et bien d’autres dans le même genre, je les ai entendues et me les suis répétée pendant longtemps. Trop longtemps…

 

J’ai cherché à me débarrasser de mon stress.

Je pensais que c’était ce qu’il y avait de mieux à faire.

 

J’ai lu et relu des informations sur le sujet.

J’ai testé tout un tas de conseils.

 

Malheureusement, plus je cherchais à m’en débarrasser, plus je stressais.

Cela a commencé à me paralyser.

 

J’avais peur d’agir.

« Si je fais ça, est-ce que ça va me stresser ?

Oui ?! Donc je ne le fais pas ! »

Grave erreur…

 

stress -stresser - angoisse - liberté - décision - web-entrepreneure - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

Le stress est l’odeur du succès. – Sam Lord

 

 

Mon stress, c’est moi ! Je le garde.

 

Un jour, ce fut la révélation.

J’ai pris conscience que je stressais plus que les autres parce que j’en faisais plus qu’eux.

 

Facile de ne pas stresser quand :

    • on ne fait rien en dehors de son taf.
    • on regarde des vidéos, des séries pendant des heures.
    • on vit par procuration la vie des autres en regardant leurs photos sur les réseaux.
    • on n’a pas de responsabilité.
    • on reste scotché devant son écran de smartphone à longueur de journée.
    • on n’a pas de rêve.

 

Je me suis aussi rendu compte que ce n’était pas parce que je stressais que ça m’empêchait d’agir.

Dès lors, j’ai relativisé.

 

Est-ce si grave de stresser ?

 

Je ne suis pas plus stressée que les autres.

J’ai simplement de très nombreuses activités captivantes.

 

J’ai plus de choses à gérer et de décisions à prendre.

Car je veux poursuivre mes rêves.

Ma mission de vie est importante.

 

J’ai donc décidé que…

Tant que ça ne me paralysera pas, et que ça ne me mettra pas en position de faiblesse ou de dévalorisation, je continuerai ainsi.

 

 

J’avoue quand même que j’ai fait du tri et chassé les sources de stress inutile.

 

Voici quelques attitudes que j’ai adoptées pour éliminer certaines sources de stress qui ne me servaient à rien :

    • Arrêter de me plaindre que je stressais
    • M’éloigner des personnes négatives
    • Stopper les activités non voulues (souvent imposées par d’autres)
    • Dire « non » dès que je le voulais
    • Finir ce que j’ai démarré
    • Me mettre à mon compte pour ne plus avoir un patron sur le dos
    • Faire une diète médiatique

 

stress -stresser - angoisse - liberté - décision - web-entrepreneure - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

Le stress ne vient pas d’une situation ou d’une contrariété, mais des pensées négatives que tu as. – Aurélia Thomas

 

Voyons maintenant comment, toi aussi, tu peux repérer tes sources de stress.

 

 

Comment identifier les sources de stress ?

 

Il existe trois types de manifestation du stress qui peuvent être complémentaires :

    • Corporelle = difficultés à s’exprimer, douleurs au ventre, à la tête, aux cervicales, insomnies, troubles alimentaires, …
    • Émotionnelle = peur, jalousie, agressivité, colère, culpabilité, sentiment d’injustice, …
    • Cognitive = perte de mémoire, difficultés à réfléchir, mauvaises décisions, baisse de l’estime de soi, ruminations, manque de concentration, …

 

À toi maintenant de déterminer :

    • Pourquoi ?
    • dans quelle situation ?
    • avec qui ?
    • à quel moment ?

tu ressens ces symptômes.

 

Pour moi, les douleurs du corps sont liées au mental. J’ai écrit un article sur ce sujet, découvre-le en cliquant ici.

 

Certains de ces signes ne te concerneront peut-être pas, alors que d’autres t’interpelleront tout de suite.

On est toutes différentes face au stress et nos réactions le sont aussi.

 

Sois attentive à ton corps, à tes réactions et à tes pensées.

 

stress -stresser - angoisse - liberté - décision - web-entrepreneure - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

Une grande partie du stress que les gens ressentent ne vient pas d’avoir trop à faire. Il vient de ne pas terminer ce qu’ils ont commencé. – David Allen

 

Maintenant que tu as identifié les sources de ton stress, quelles sont celles que tu peux éliminer ?

Comme moi, fais une liste de nouvelles attitudes à adopter.

 

Utilises Habitica pour t’aider à t’en débarrasser comme un jeu.

 

 

Il existe 2 types d’action pour réduire l’emprise du stress.

 

Certaines sources de stress sont légitimes.

Il ne faut pas pour autant qu’elles te paralysent.

 

Je distingue deux types d’action pour atténuer ton stress :

    • gérer ton temps
    • relâcher la pression

 

stress -stresser - angoisse - liberté - décision - web-entrepreneure - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

Le stress n’est que la soumission avouée à des contraintes non choisies. – Grégoire Lacroix

 

À présent, je vais t’expliquer comment les appliquer.

 

 

1. Gérer son temps

 

Gère ton temps dans le but d’avoir moins de choses en tête.

Et donc, d’être moins stressée car rassurée par le fait d’avoir le temps de tout faire.

 

Quelques actions pour gérer ton temps :

    • T’organiser grâce à des outils :
        1. Habitica :: Gérer tes habitudes
        2.  
        3. Toggl :: Surveiller ton timing
        4. Trello :: Organiser tes projets
        5. Evernote :: Ranger tes notes
        6. Plannings :: Planifier tes activités
        7. Bullet Journal :: Suivre tes données
        8. Cahier de routine :: Te libérer l’esprit
        9. Carnet de gratitude :: Acquérir un état d’esprit positif

 

    • Ne pas reporter au lendemain ce que tu peux faire aujourd’hui. Au revoir procrastination !

 

    • Éviter que les besoins des autres empiètent sur tes propres actions.

 

    • Connaitre tes priorités et te focaliser dessus, pour ne plus être distraite par d’autres activités.

 

 

2. Relâcher la pression

 

Évacuer la pression pour diminuer l’influence de ton stress sur tes décisions :

    • Faire de la méditation, relaxation, sophrologie, …
    • Activités sportives (quelles qu’elles soient)
    • Simplifier ta vie et devenir minimaliste.
    • Prendre l’air (en pleine nature si possible)

 

stress -stresser - angoisse - liberté - décision - web-entrepreneure - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

Ce n’est pas le stress qui nous tue, c’est notre réaction face à lui. – Hans Selye

 

 

Le stress et moi, maintenant : une histoire d’amour.

 

Je ressens toujours du stress à l’heure actuelle.

Et ça sera toujours le cas.

 

J’adore me lancer dans plusieurs projets à la fois.

Découvrir, apprendre, tester, pour ensuite en parler autour de moi et aider les femmes à s’épanouir professionnellement, c’est ce que j’affectionne le plus.

 

En revanche, j’ai appris à :

    • reconnaître mon stress pour qu’il ne m’envahisse pas
    • éliminer les sources de stress inutile
    • lâcher prise et me détendre
    • gérer mon attitude face au stress

 

Je ne dis pas que je ne suis plus stressée.

Mais je ne rejette plus mon stress.

 

J’ai toujours des moments de stress plus important, mais maintenant, je les gère mieux en les acceptant.

 

J’apprécie mon stress.

Il fait partie intégrante de moi.

 

 

Prends soin de ton stress !

 

Après la lecture de cet article, souhaites-tu toujours te lancer dans la suppression de ton stress ?

N’est-ce pas plus naturel, et moins angoissant, de l’accepter, de l’aimer et d’en prendre soin ?

 

stress -stresser - angoisse - liberté - décision - web-entrepreneure - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

Astuce de coach :: Prends soin de ton stress pour être à l’aise avec lui.

 

 

Des questions ? Des remarques ? Un témoignage sur le stress ?

Laisse ton commentaire ci-dessous.

Merci !

 

 

Crédits photographiques : Aurélia T.

Si tu penses que cet article pourrait être utile à quelqu’un, merci de le partager.

 

2 commentaires

  • Espé

    Le stress, je connais !
    Je ne le considère pas forcement comme un ami.
    Non !
    Il m’agresse!
    Il me rappelle tout ce que je DOIS encore faire et que je devrais rapporter au lendemain.
    Si je pouvais, je ne ferais qu’écrire et puis, une sieste de temps en temps.
    c’est impossible et quand je passe mon temps à des modalités, que je reçois du monde, que je dois aller à des rdv ou que parfois le soir, je regarde un film à la tv, je me dis que je perds mon temps. J’ai alors une boule de stress qui me dit “Et pendant ce temps, tu n’écris pas, avec tout ce que tu as en tête et au bout de tes doigts…”
    Et je me sens mal.
    Je voudrais l’ignorer, le renvoyer de mon environnement, mais il est toujours là. Et même si c’est aussi un peu moi, c’est un côté de ma personnalité qui m’agace, car je ne peux pas vivre en paix et m’occuper des choses de la vie sans avoir cette boule dans le plexus qui m’oblige à penser que …
    Pendant ce temps là, je perds mon temps, et je n’écris pas !
    Dis donc, mon stress à moi… Tu ne voudrais pas prendre des vacances ????

    • Aurélia T.

      Merci Espé pour ton émouvant témoignage.

      J’étais comme toi !
      Je n’ai jamais pensé à l’envoyer en vacances, mais l’idée m’aurait plu énormément !!!

      Pour parler plus sérieusement, je pense que tu as le droit de faire d’autres activités que d’écrire. Et tu DOIS les faire !
      Si tu restes tout le temps entre 4 murs à écrire, dis-moi d’où viendraient toutes tes belles et nombreuses idées ?

      As-tu bloqué une plage horaire ou un créneau dans ta semaine pour écrire ?
      Je sais que certaines personnes se bloquent une semaine complète pour ne faire qu’écrire ?
      D’autres se fixent des objectifs : 10 pages cette semaine, prochain chapitre à finir pour la fin du mois, …
      Utilises-tu une de ces techniques, ou une autre, pour avoir une discipline d’écriture régulière ?

      Ce n’est pas agréable d’avoir cette boule au ventre qui nous rappelle sans arrêt qu’on devrait faire autre chose, je suis là si tu as besoin d’aide !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.