La puissance du PARDON

Qui ne s’est jamais senti trahi par quelqu’un ?

Qui n’a jamais vécu une injustice ?

Qui n’en a jamais voulu à personne ?

Qui n’a jamais été blessé par un être cher ?

 

Des paroles, des actions, des situations t’ont-elles fait du mal ?

Au point de ressasser ce qui est passé ?

D’en être aigrie ?

D’en vouloir à l’autre ?

Aux autres ?

À la terre entière ?

 

C’est normal. Tout le monde passe par là.

Et ça se reproduira même si ce n’est pas ce que tu souhaites.

Pourtant, des femmes s’en sortent grandies.

Leur secret… Elles pardonnent.

 

Dans cet article, nous allons faire le tour de la question du Pardon :

Définition, blocages, dangers, bénéfices, méthodes et actions.

Mais surtout, je te dévoile ma technique insolite pour pardonner et passer à autre chose.

 

Le pardon, son but ultime

Pardonner, ce n’est pas penser que ce que l’autre t’a fait est sans importance.

Tu pardonnes pour toi.

Pas pour l’autre.

Tu t’en fous de l’autre.

Autant que lui s’en fout de toi.

 

Il ne s’agit en aucun cas d’être d’accord ou de fermer les yeux sur ce qui a été fait ou dit.

Le pardon, c’est un acte d’amour envers toi-même.

C’est un des plus courageux et difficiles.

Pourtant, c’est un des plus salutaires.

 

Pardonner, c’est retrouver ta liberté.

C’est te retrouver toi, avant l’évènement blessant et injuste.

Pardonner, c’est pour te libérer d’un engrenage de pensées qui te pourrissent la vie.

Pardonner - Décision - Rêve - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

 

Le plus grand blocage pour pardonner

Le plus grand blocage pour pardonner, c’est de penser que tu donnes raison à l’autre.

Tout d’abord, tu te fous de ce que l’autre peut bien penser.

Ton bien-être est plus important.

Il dépend de ta capacité à pardonner et à passer à autre chose.

 

Cela ne veut pas dire oublier ou approuver.

Cela veut dire que ce qui est le plus important pour toi, c’est ton avenir.

Pas ton passé.

Pense plutôt à tes actions futures pour atteindre tes rêves.

 

Ce que l’autre, ou les autres t’ont fait, ne dépend pas de toi, mais d’eux-mêmes.

Tu n’es pas responsable de leur attitude, ni de leur action.

C’est de leur responsabilité.

Ils ont leur propre raison pour avoir agi de la sorte.

Bonne ou mauvaise, ce n’est pas à toi d’en juger.

 

En revanche, ce qui dépend de toi…

C’est de savoir comment tu gères cette situation.

Comment tu en ressortiras.

Affaiblie ou plus forte ?

 

Pour ma part, je ne croyais plus en l’Amour. À quoi ça sert d’aimer si je peux en souffrir autant ? Là, c’est mon ego qui parle. Pas mon cœur. Et c’est ma tête, ma raison, qui m’a conseillé de pardonner pour soulager mon cœur. Cela a marché. Mon cœur s’est remis à aimer et mon ego s’en est trouvé soulagé. Merci le Pardon !

 

Pardon - Décision - Rêve - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

 

Les dangers vicieux à ne pas pardonner

Ce qui se passe quand tu ne pardonnes pas :

  • Tu restes dans une énergie négative
  • Tu ressasses l’évènement douloureux
  • Tu t’enfermes dans ta propre souffrance
  • Tu t’empoisonnes l’esprit
  • Tu te culpabilises

 

En ne pardonnant pas, tu vivras ces situations et émotions, encore et encore.

Tu créeras toi-même ton malheur.

 

Passe à autre chose.

Même si c’est dur…

Et ça l’est… Je le sais….

Pardonne pour te permettre de te retrouver, de redevenir positive.

Débarrasse-toi de cette souffrance.

 

La personne a agi.

Puis, elle est passée à autre chose.

 

En ne pardonnant pas, l’autre aura doublement gagné, et pour toujours.

La première fois, en te faisant souffrir.

La seconde, en te laissant une douleur, une émotion négative peut-être à vie.

 

La première, tu ne peux rien y faire.

Ce qui est arrivé ne dépend pas de toi.

 

La seconde, tu en es responsable.

Et tu peux gagner cette seconde manche…

En pardonnant !

 

Ne laisse pas l’autre te pourrir la vie, la santé, ton avenir.

Pardonne et récupère ta confiance et ton optimisme.

Pardonner - Décision - Rêve - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

 

Les bénéfices avantageux à pardonner

Le pardon est une manière de guérir tes blessures.

Quelqu’un peut t’avoir blessé par inadvertance ou intentionnellement.

Peu importe.

 

De toute manière, tu ne peux pas changer ce qui s’est passé.

Pourquoi le ruminer ?

À quoi ça te sert ?

Pourquoi ne pardonnes-tu pas ?

 

Il n’y a rien de positif à ne pas pardonner.

Sauf pour faire plaisir à ton ego…

Mais c’est une mauvaise raison.

 

En revanche, les bénéfices à pardonner sont nombreux.

Le pardon te permettra de :

  • limiter tes souffrances
  • arrêter de revivre des situations douloureuses sans arrêt
  • stopper le cercle vicieux de la culpabilité
  • échapper à ta position de victime
  • récupérer ta liberté
  • retrouver ton énergie positive
  • reprendre le contrôle de ta vie
  • regagner de la place pour tes rêves

 

Je suis sûre que j’en ai oublié dans la liste ci-dessus.

N’hésite pas à les écrire dans les commentaires en bas de l’article si tu penses à d’autres avantages.

Cela en motivera plus d’une.

Merci !

Pardon - Décision - Rêve - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

 

La méthode Hoʻoponopono, pour pardonner durablement

Pour pardonner, tu peux le faire en le disant à la personne qui t’a fait souffrir.

Tu peux avoir une discussion constructive et éclairante avec elle.

Un proche ou un professionnel peut également t’apporter du soutien.

 

Personnellement, c’est une action que je fais seule.

Je ne vois pas ce que l’autre peut en avoir à faire.

 

Quand je pardonne, je le fais pour moi.

Seulement pour moi.

 

J’utilise la méthode Hoʻoponopono.

Je l’ai découverte grâce à une fidèle lectrice du blog.

 

La méthode Hoʻoponopono s’articule autour de quatre mots : désolé, pardon, merci, je t’aime.

Comme la méthode est un peu longue à expliquer, je prévois d’écrire un article que sur celle-ci, prochainement.

Pour illustrer mon utilisation de la méthode, voici un exemple personnel.

 

Une amie très proche n’a pas pu être présente à mon anniversaire. J’ai été déçue par son attitude. Je me suis posée des questions inutiles : Est-ce vraiment une amie ? Suis-je moi-même assez présente à ses côtés ? J’ai essayé de comprendre, de trouver des raisons à son attitude. Je faisais des suppositions. Puis j’ai arrêté, elle avait certainement ses raisons. J’ai décidé de lui pardonner. J’ai basé mon cheminement sur les quatre mots de la méthode Hoʻoponopono.

          • Désolé d’avoir jugé ton attitude.
          • Pardon si ce sont mes actions qui ont engendré ta décision.
          • Merci de m’avoir fait prendre conscience que l’amitié peut être fragile.
          • Je t’aime et je respecte tes choix.

Pardonner - Décision - Rêve - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

 

Ma technique insolite pour passer à autre chose

Je me suis aperçue que pardonner à quelqu’un n’empêchait pas le souvenir douloureux de revenir me hanter.

Quand je pardonne sincèrement et durablement, je sens un poids qui s’envole.

Pourtant, parfois, mes pensées me reprojettent dans cette situation douloureuse.

Du coup, j’utilise une technique qui fonctionne aussi pour oublier :

  • une pensée négative
  • un souvenir oppressant
  • un évènement traumatisant
  • une situation passée inconfortable
  • un moment de honte

 

Ma technique insolite est la suivante :

Tout d’abord, ferme les yeux.

Pense à ce que tu veux oublier.

Formule-le clairement.

Puis, imagine que tu le mets dans un sac.

Tu fermes ce sac par un nœud, un ruban.

Et tu l’envoies loin dans les airs.

Très très loin…

Soit par la force de tes bras.

Soit avec un bon coup de pied.

 

Moi, je m’imagine en lanceur de marteau.

Je tourne sur moi-même,

et je le lance de toutes mes forces en l’air :

« Bye bye !! »

 

Quand j’utilise cette technique, c’est parce que j’ai envie de me soulager l’esprit.

Je ne veux plus revivre une blessure.

Même si j’ai pardonné et qu’elle ne me fait plus autant souffrir, je trouve ça désagréable qu’elle revienne trop souvent.

Bien entendu, ce souvenir reviendra par moments.

 

C’est la façon qu’à mon esprit de me protéger de la « récidive ».

Cependant au quotidien, ce n’est pas nécessaire.

Je ne veux pas oublier définitivement, mais me soulager.

Et ça marche.

Pardon - Décision - Rêve - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

 

Les actions pour te protéger

Tu n’es pas obligée de rester en contact avec la personne à qui tu as pardonné.

Il ne faut pas lui laisser l’occasion de recommencer.

 

Pardonner, ce n’est pas un acte de soumission.

Ça ne veut pas dire que tu dois tendre l’autre joue.

Tu n’es pas masochiste.

Alors prends tes distances.

 

Pardonner ne veut pas dire tolérer les injustices.

Même si tu pardonnes, tu peux agir pour changer les choses.

 

N’oublie pas de te pardonner aussi à toi-même…

Pour ton propre bien-être…

Pardonner - Décision - Rêve - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

 

Et toi ? Es-tu à l’aise à pardonner ?

As-tu des blocages ? Quels sont-ils ?

 

Donne-nous ton opinion sur le pardon dans les commentaires ci-dessous.

Ce blog, Se Réaliser Au Féminin, est là pour nous permettre d’échanger toutes ensemble dans la bienveillance.

 

Crédits photographiques : Aurélia T.

Si tu penses que cet article pourrait être utile à quelqu’un, merci de le partager.

 

2 commentaires

    • Aurélia T.

      C’est exactement ça. Il faut le faire pour soi, pour son bien-être personnel. Et même si c’est difficile, ça vaut le coup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.