5 mensonges sur le metier de blogueuse - liberté - décision - web-entrepreneure - blogueuse - bloguer - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

On te ment sur le métier de BLOGUEUSE !

Cet article regroupe les 5 mensonges qu’il faut connaître ET accepter quand tu te lances dans le blogging.

Sinon, c’est la déception, le burnout ou le retour au statut de salariée. Arf !

 

 

Moi, j’aurais préféré les savoir avant de les découvrir par moi-même.

À cause de ces mensonges colportés par des vendeurs de rêves, j’ai failli arrêter définitivement.

 

En fait, ce fut une longue (trop longue) pause remplie de doutes et de coups de blues.

Pour finalement, me rendre compte que c’est vraiment ce que je veux faire.

Ainsi, je suis revenue plus déterminée que jamais : Je serai blogueuse !

 

Pour éviter ces déboires à toi aussi, j’ai écrit cet article.

Parce que je veux te protéger de possibles déceptions.

En restant avec ces idées fausses en tête, c’est l’échec assuré.

 

Voici, ces 5 mensonges :

1. Bloguer est un métier.

2. Être blogueuse, c’est le rêve car on vit de sa passion

3. Le blogging, c’est la liberté

4. La blogueuse bosse très peu et seulement quand elle veut

5. Le blogging permet de devenir riche rapidement

 

 

Mensonge n°1 :: Bloguer est un métier.

 

Non et non, bloguer n’est pas UN métier. Cliquez pour tweeter

 

Sous ce mot « bloguer » sont regroupés 150 000 métiers !

Bon, j’exagère… mais l’idée est là.

Je m’explique !

 

Quand on t’a parlé de gagner ta vie avec ton blog, tu as pensé « écrire des articles ».

Seulement « écrire des articles » …

Or, c’est un peu plus compliqué que ça.

 

Bloguer, c’est devenir :

    • rédactrice
    • correctrice orthographique
    • créatrice de formation
    • conseillère, coach, accompagnatrice
    • commerciale
    • comptable
    • community manager
    • secrétaire
    • designeuse
    • codeuse
    • informaticienne
    • experte en SEO, WordPress, mailing, etc.
    • chargée des relations publiques
    • négociatrice
    • assistante service après-vente
    • punching ball
    • fiscaliste
    • responsable marketing
    • vidéaste
    • podcasteuse
    • gestionnaire
    • etc.

 

Tout ça en plus de ton métier de base, dans lequel tu dois continuer à te former pour écrire.

 

Tu ne connais pas la moitié de tous ces métiers ?

Ça va venir…

 

 

Comment faire pour apprendre tous ces métiers en lien avec le blogging ?

 

Rassures-toi, tout peut se déléguer.

Moyennant finance…

Ce que tu n’as pas forcément quand tu débutes.

 

Dans ces conditions, il faut avancer et apprendre au fur et à mesure de tes besoins.

Forme-toi étape par étape, pour ne pas te retrouver débordée avec le cerveau qui fume.

 

 

Mensonge n°2 :: Être blogueuse, c’est le rêve car on vit de sa passion.

 

Alors oui, on vit de sa passion.

Pourtant, comme je viens de l’écrire dans le paragraphe précédent, il n’y a pas que sa passion dans le métier de blogueuse.

 

En général, tu as choisi le sujet de ton blog en fonction d’une de tes passions.

Et tu pensais que tu vivrais de ta passion en ne faisant que ça de toute ta journée.

Cependant, la vérité est tout autre.

 

Prépare-toi à l’envers du décor.

La gestion administrative de ton business (qui regroupe presque tous les métiers que j’ai cités précédemment) te prendra du temps.

Et tu es obligée de t’y coller.

 

De plus, c’est un métier de rêve, mais pas tout le temps.

Hélas !

 

Tout n’est pas tout beau tout rose.

Parfois, tu détesteras ton blog, ton activité.

Tu en auras ras le bol.

Et c’est normal !

 

Sans parler de la traversée du désert.

Tu sais, tout au début…

Quand tu bosses dur mais que ton travail ne paie pas encore.

Et que tu te demandes pourquoi tu fais tout ça.

 

Néanmoins, il faudra que tu continues à fournir des efforts, car la persévérance te permettra de réussir.

 

 

Comment sortir de cette situation pour continuer à bloguer ?

 

Tes doutes, tes remises en question te permettront d’avancer dans la bonne direction.

La tienne !

 

Alors, pose-toi et identifie ce qui ne va pas.

Corrige le problème ou change de stratégie.

Ou encore, lève le pied, fais une pause ou délègue.

 

Rappelle-toi aussi pourquoi tu es devenue blogueuse.

Dans cet article, j’y liste les meilleures raisons d’être web-entrepreneure.

 

 

Mensonge n°3 :: Le blogging, c’est la liberté.

 

En devenant blogueuse, tu t’es libérée des contraintes du statut de salariée.

Mais d’autres contraintes sont apparues :

    • dénicher tes clients par toi-même
    • créer ta propre organisation
    • t’autodiscipliner
    • trouver et respecter ton rythme de travail personnel

 

Effectivement, bloguer c’est la liberté de faire ce que tu veux pour ton business à toi.

En revanche, la contrepartie de travailler seule, c’est la solitude.

 

D’ailleurs, le blogging est une grande famille qui s’entraide.

Par contre, tu seras seule à gérer ton blog et à prendre tes décisions.

La solitude de la blogueuse/web-entrepreneure est bien réelle.

 

En plus de la solitude, il y a un second inconvénient à ta nouvelle « liberté » : l’organisation.

C’est un domaine dont on ne parle pas assez.

Pourtant, c’est primordial.

 

Sans une organisation fiable et optimale, c’est le pétage de plomb assuré.

Avec l’impression d’être nulle, de ne pas avancer, de ne pas en faire suffisamment.

 

L’organisation est la base pour avoir un business harmonieux.

 

Et, le bordel organisé, c’est non !

Mets-tu plus de dix minutes à savoir ce que tu vas faire ou à trouver un document ? Oui !

Donc, ton organisation est à revoir. Et vite !

 

 

Comment vaincre la solitude et s’organiser pour bloguer efficacement ?

 

J’ai écrit un article sur comment vaincre la solitude.

Tu peux le consulter en cliquant ici.

 

En résumé, il ne faut pas rester dans ton coin.

Et surtout, demande de l’aide.

Il n’y a pas de honte à faire ça.

 

Moi, je conseille aussi d’apporter ton aide.

C’est toujours enrichissant.

 

Nous sommes toutes dans le meme bateau - liberté - décision - web-entrepreneure - blogueuse - bloguer - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

 

Autres solutions pour sortir de la solitude :

    • Te construire un réseau de soutien et d’entraide.
    • Chercher des partenaires.
    • Créer ou participer à des événements.

 

D’ailleurs, créer un événement, c’est mon prochain challenge, car on me le demande. Dis-moi dans les commentaires, si toi aussi tu souhaiterais me rencontrer. Sur quel thème, aimerais-tu échanger ?

 

Concernant l’organisation, j’ai consacré huit articles sur mes outils pour m’organiser efficacement.

Retrouve la liste en cliquant ici : Mes outils pour ORGANISER ma vie (pro et perso).

 

En plus, voici quelques recommandations :

    • Utilise des plannings : journalier, hebdomadaire, trimestriel, etc.
    • Fais des pauses.
    • Crée et suis des routines pour les activités récurrentes.
    • Impose-toi des plages horaires pour telle ou telle activité.
    • Vise ce qui est stratégique pour ton business. (« Est-ce que cette action te rapprochera de ton objectif ? »)

 

 

Mensonge n°4 :: La blogueuse bosse très peu et seulement quand elle veut.

 

Ah ah ah ! Ah ah ah ! Ah ah ah ! (Crise de fou rire)

 

Être à ton compte, c’est faire ce que tu veux quand tu veux.

En théorie…

 

Au début, ce sera plutôt faire « tout » et « tout le temps ».

Plus tard, tu pourras déléguer et automatiser ton business.

En attendant, tu auras beaucoup, beaucoup de choses à faire et à apprendre.

 

La semaine de 4 heures de Tim Ferris, c’est un mythe !

Pour moi, c’est l’heure de quatre heures. Lol.

Cela dit, j’ai adoré ce livre. Peut-être toi aussi.

C’est un but à viser, mais ce n’est pas pour tout de suite.

 

 

Comment mieux gérer son temps en tant que blogueuse professionnelle ?

 

Tu as toujours quelque chose à faire.

Tu penses que c’était urgent ou important.

Du coup, c’est difficile de t’arrêter le soir.

 

Pfff ! Moi, c’était pareil.

Toutefois, j’ai mis le holà. Je frôlais l’épuisement.

Et tu devrais toi aussi limiter tes activités professionnelles à partir d’une certaine heure.

 

Pourtant, il n’y a pas que les limites à mettre en place.

Parfois, il faut t’imposer de bosser.

Car « je travaille si je veux. », ce n’est pas possible.

 

Il faut que tu développes une belle autodiscipline.

Sinon, tu repousseras ce que tu as à faire.

Ton business ne prendra pas l’envol que tu souhaites.

Et tu te décourageras.

 

Il faut que tu trouves un juste milieu entre « ne pas en faire suffisamment » et « en faire trop jusqu’à l’épuisement ».

 

Attention… Ne vise pas la perfection !

Ça aussi, c’est une vraie perte de temps.

 

 

Mensonge n°5 :: Le blogging permet de devenir riche rapidement.

 

« Je vais devenir millionnaire en bloguant ! »

Certainement !

Mais pas dès demain, ni après-demain, ni même avant la fin du mois.

 

Alors oui, je sais que le plus important c’est ta passion.

Mais, sois honnête !

L’argent est indispensable !

 

Il faut également être réaliste.

Tu ne seras pas riche du jour au lendemain avec un blog.

Oh non ! Ça prend du temps.

 

Les clients ne sont pas si faciles à trouver.

Si tu crées tes propres produits, ça peut prendre du temps.

Tout ce que tu créeras ne sera pas forcément une réussite.

On ne s’arrachera pas forcément tes produits dès le début.

 

Sans parler des impôts et des taxes qui rogneront ton argent durement gagné.

 

 

Comment avoir une relation sereine et pérenne avec l’argent quand on blogue ?

 

Il ne faut pas qu’il y ait que l’argent qui te motive à être blogueuse, sinon tu jetteras l’éponge.

Cependant, « aimer en gagner », c’est une forte motivation pour la blogueuse qui veut réussir.

 

C’est notre éducation « française » qui nous fait croire que l’argent c’est sale.

Qu’on ne peut pas gagner sa vie grâce à sa passion.

Heureusement, c’est faux !

Il faut aimer l’argent quand on est blogueuse pour avoir l’énergie de faire évoluer son business.

 

Avoir une relation saine et sereine à l’argent, c’est se donner un maximum de chances - liberté - décision - web-entrepreneure - blogueuse - bloguer - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

« Avoir une relation saine et sereine à l’argent, c’est se donner un maximum de chances que l’argent soit au service de nos projets professionnels plutôt qu’une source de stress, de conflit, un blocage ou un frein. » – Christian Junod

 

 

Nous venons de voir les 5 gros mensonges qu’on peut entendre sur le métier de blogueuse !

Je te les rappelle :

1. Bloguer est un métier.

2. Être blogueuse, c’est le rêve car on vit de sa passion

3. Le blogging, c’est la liberté

4. La blogueuse bosse très peu et seulement quand elle veut

5. Le blogging permet de devenir riche rapidement

 

Tu auras compris qu’il y a un fond de vérité dans ces mensonges.

Mais qu’il faut surmonter des obstacles avant de tirer les premiers bénéfices de la vie d’une blogueuse professionnelle.

 

En résumé, il faut de la volonté, du courage, de la résilience pour être blogueuse.

En effet, même si tu es fatiguée, malade ou pas motivée, tu n’as pas le choix, tu DOIS travailler.

 

C’est loin d’être facile.

Pallier ces désagréments et vaincre certaines de ces croyances, ce n’est pas ce qu’il y a de plus agréable.

Cependant, le jeu en vaut la chandelle !

 

Alors, qui a le plus de chances de réussir ?

    • celle qui se lève à midi, écrit si elle veut et passe son temps à regarder des séries ?
    • ou celle qui se lève tôt, écrit tous les jours, connait ses priorités et se forme continuellement ?

 

 

Avais-tu déjà entendu ces mensonges ?

Lesquels te paraissent durs à surmonter ?

En vois-tu d’autres ? Lesquels ?

 

 

Crédits photographiques : Breakingpic, George Desipris et Pixabay.

Montage et création graphiques : Aurélia T.

 

Si tu as aimé cet article, un like ou un partage me ferait très plaisir 😉

 

8 commentaires

  • Maytimeaway

    Hello, un bel article honnète et transparent comme il est rare d’en voir. Je n’en fais pas encore mon métier mais je partage tous ces points et ça fait du bien de les lire 🙂

  • Michèle

    Bonjour Aurélia,
    comment dire?
    Que tu as parfaitement résumé la situation?
    Et bien non, pas facile tous les jours, faut s’accrocher, il y a effectivement des hauts et des bas (comme pour moi pour l’instant! ;-), mais il faut essayer de se remettre sur la bon chemin pour repartir du bon pied… bon, du coup… j’y vais tiens! 😉
    Merci pour ton article, finalement, ça me donne un petit coup de pied au fesses!

    A bientôt,
    Michèle
    http://www.murmuresetvous-leblogdeco.com

    • Aurélia T.

      Je suis ravie si mon article t’a redonné du peps 😀
      Accroche-toi !
      En plus, ton blog est joli.
      La persévérance finit toujours par payer.
      Laisse-toi transporter par ton inspiration, Michèle !

    • Remi

      Bel article… et très courageux !
      Effectivement bloguer n’est pas un métier et c’est très difficile d’en vivre. Ça prends du temps… beaucoup de temps. Mais difficile ne veut pas dire impossible. Il faut s’accrocher et persévérer.
      Le plus difficile est d’être régulier et motivé lorsqu’on a très peu de lecteurs. Je ne parle même pas des retombées financières !
      Bravo pour ton travail et ton partage.
      Rémi

      • Aurélia T.

        Merci Rémi !
        Oui, c’est difficile et loooong avant de pouvoir avoir des revenus conséquents.
        C’est pourquoi, il faut écrire sur un thème qu’on va aimer pendant encore un bon moment.
        Bonne continuation !

  • Harmonie des corps

    C’est exactement cela. Il n’y a rien de facile, rapide et évident à tenir un blog. Le plus dur étant de tenir sur le long terme, de survivre à la traversée du desert (quand tu bosses à fond pour… pas grand chose dans l’immédiat), et aussi le manque de recul par rapport à sa production.

    • Aurélia T.

      Tout à fait !
      C’est pour ça qu’il est intéressant de lister et numéroter ses articles.
      Et de faire preuve de patience…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.