Conseil n°18 :: ÊTRE, pour faire évoluer son référentiel intérieur

 

 

Dans cet article, Frédérique Maraud, coach d’évolution, peintre et romancière, nous confie comment elle a changé plusieurs fois de carrière pour enfin se sentir libre dans son business.

~~ ~~ ~~

 

Qui nous sommes à l’instant présent est le résultat de nos diverses expériences de vie. Et même si nous n’en avons pas conscience, nous avons créé une carte du monde et un dictionnaire intérieur personnels qu’il nous appartient de faire évoluer. D’une certaine façon, ils conditionnent notre regard sur la vie et sont le reflet de notre référentiel intérieur.

 

Est-ce qu’être libre dans son activité est un objectif d’épanouissement personnel ? De plus en plus d’individus s’inscrivent dans cette démarche car le mot qui interpelle est le mot LIBRE.

Il est important de valider dans son dictionnaire intérieur les mots LIBRE et ACTIVITÉ, afin d’être clair avec soi-même.

 

Par expérience, la définition évolue au fil de… notre évolution personnelle. Cela a été mon cas. Si mon expérience peut servir, c’est avec joie que je vous la partage.

 

Il y a une dizaine d’années, j’ai quitté mon poste confortable de manager fonctionnaire pour créer mon entreprise. A l’époque, personne ne me comprenait alors que j’avais un travail assuré à vie, une situation financière confortable et des vacances à peu près quand je le souhaitais. Une forme de confort, de routine pas désagréable sur le papier. Cependant, je ne mettais plus ces critères en haut de la liste. Pour moi, quitter tout ça, c’était m’affranchir de la hiérarchie de plus en plus pressante en termes d’objectifs. C’était quitter un système captif dans lequel je n’avais plus la sensation de m’épanouir.

 

À l’époque, mon objectif était de créer plusieurs boutiques autour du mieux-être (vente de compléments alimentaires, huiles essentielles, cosmétiques bio,… ). Je me reconnaissais dans les valeurs de ce secteur. J’ai eu à cœur de suivre une formation de naturopathe et de praticien PNL afin de conseiller et d’orienter au mieux les clients. J’avais un but de rentabilité allié à une notion de service, de l’énergie à revendre et une volonté à toute épreuve. La première année a été extraordinaire. L’important investissement personnel en temps portait ses fruits : réussite financière, retours positifs des clients qui se fidélisaient avec le sourire, très bon bouche à oreille. A tel point que j’avais amorcé les recherches d’un nouveau local dans une autre ville. J’étais dans l’identité d’une business woman. Sauf que, un grain de sable s’est mis dans le moteur : la maladie. J’avais la chance d’avoir déjà une employée qui a accepté de travailler à temps plein. J’ai donc évité la fermeture de la boutique.

 

Comment était-ce possible d’être gravement malade alors que j’appliquais sur moi ce que je conseillais aux autres que ce soit au niveau alimentaire, physique et développement personnel ?

 

La réponse est entre autre venue à la lecture d’une phrase dans le livre Messagers de lumière de Neale Donald Walsch : « Nous sommes des Êtres humains et non des Faire Humains. »

Etre soi-même - Libre - Liberté - Décision - Entrepreneure - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

 

La clé était donc là ? ÊTRE.

Effectivement, je n’étais pas. Je paraissais. Je jouais un rôle. Et pourtant, j’avais déjà entamé ce fameux chemin d’ouverture de conscience en œuvrant notamment sur diverses problématiques personnelles qui ont jalonné mon parcours ! Je vous épargne cette partie-là ! Force était de constater que je m’étais éloignée de mon essence profonde pour coller à des aspirations éloignées du SOI et qui servaient visiblement quelqu’un d’autre que moi. Sinon, pourquoi une si grave et soudaine maladie?

J’en ai tiré une définition, qui s’inscrit comme une hygiène de vie au quotidien :

E => Explorer son intérieur pour en tirer un enseignement et accéder à la Connaissance.

T =>Tomber pour se donner la possibilité d’aller encore plus en profondeur, de se regarder dans le miroir et accepter de débusquer ses ombres, ses prédateurs.

R => Se relever, prendre conscience de ses ressources intérieures et accepter pleinement sa responsabilité dans ses expériences de vie pour s’ouvrir à sa créativité.

E => Évacuer, se libérer pour envisager un futur différent aligné sur les plans les plus lumineux.

 

J’ai ainsi compris qu’il n’était nul besoin d’exploits, nul besoin de posséder ni réussir à tout prix. Que les besoins matériels n’ont pas à nous happer et nous faire tomber dans une spirale de peurs, de croyances. Nous pouvons nous affranchir du programme SIM (Société Intégration Mercantile), c’est à dire être captés par des besoins qui sont créés, se devoir d’Être, de faire, de s’exprimer, voire même de penser en fonction de ce que nous croyons que les autres, la société en général attend de nous. Nous pouvons sortir du toujours plus, toujours mieux pour être à la hauteur, pour nourrir des égos avides de dualité.

 

Ainsi, pour faire court de ce parcours que j’ai raccourci à l’essentiel et pour conclure, ma vie a complètement changé depuis cette expérience. La business Woman n’est plus.

Cela a pris du temps, du courage, de l’humilité, de la sincérité pour que j’aligne conscience et actes avec le SOI.

 

J’accompagne désormais ceux qui me font confiance à s’épanouir dans cette voie. J’ai aussi énormément de joie à peindre intuitivement des œuvres qui harmonisent les intérieurs et les personnes et depuis peu à écrire un roman.

 

Frédérique Maraud - Etre soi-même - Libre - Liberté - Décision - Entrepreneure - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

Qui est Frédérique?

Frédérique est un coach d’évolution qui s’inscrit à accompagner les personnes désireuses d’être au service de leur SOI et trouver un sens de la vie aligné à leur Être. Elle utilise ses perceptions extrasensorielles qui lui permettent notamment une lecture de l’Histoire de ces personnes au-delà de cette vie et des blocages récurrents. Elle crée aussi sur demande des peintures ou dessins intuitifs qui s’inscrivent dans l’évolution d’un lieu ou d’une personne. Elle consulte sur rendez-vous dans son cabinet dans le Lot ou à distance.

 

Retrouve Frédérique sur Facebook en cliquant ici.

 

 

Quel est ton avis concernant les conseils de Frédérique ?

Comment penses-tu les mettre en place ?

 

Il y a exactement 31 conseils d’experts pour “te sentir LIBRE dans ton business”, dont celui-ci, sur mon blog. J’ai tout compilé dans un e-book. Je te l’offre avec plaisir. Clique ici pour le recevoir par mail.

Clique ici pour recevoir l'e-book 30 conseils pour te sentir LIBRE dans ton business - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

 

 

Crédits photographiques : Aurélia T.

Si tu penses que ce conseil pourrait être utile à quelqu’un, merci de le partager.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.