CONFIANCE en SOI : la bonne nouvelle !

On a l’habitude de tout mettre sur le dos de la confiance en soi.

Cet article n’est pas une définition de la confiance en soi.

C’est une source d’inspiration au travers de quatre situations.

 

Akoni n’ose pas demander une promotion.

Delphine a raté son permis trois fois.

Léa ne peut pas parler en public.

Madison n’arrive pas à quitter son mari.

 

Elles semblent manquer de confiance en elle.

 

C’est souvent le raccourcis qui est fait, non ?

Et je suis sûre que personnellement tu en as déjà eu ce genre de réflexions.

 

C’est sans doute vrai qu’elles manquent de confiance en elle.

À priori…

Mais quand on regarde de plus près, on s’aperçoit qu’il y a souvent quelque chose qui se cache derrière.

 

Tu seras d’accord avec moi que tu ne manques pas de confiance en toi tout le temps.

Ça se déclare à certains moments, dans certaines situations, ou envers certaines personnes.

Confiance en soi - Décision - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

 

Reprenons l’exemple des femmes citées plus haut.

 

Akoni n’a aucun souci pour faire des conférences devant plus de 300 personnes.

Par contre, devant sa boss, il n’y a plus personne.

 

Delphine peut traverser le monde entier pour interviewer des personnes inspirantes.

Par contre, en voiture, elle devient une autre personne.

 

C’est pareil pour Léa et Madison.

Elles sont très à l’aise dans des domaines où d’autres ne le sont pas du tout.

Pourtant, elles se retrouvent coincées dans certaines situations.

 

Mais alors ?

 

Si elles ont confiance en elle dans certaines situations, pourquoi elles perdent tous leurs moyens parfois ?

 

Quel est ce mystère ?

Est-ce la bonne nouvelle du titre ?

Oui !

Confiance en soi - Décision - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

 

La bonne nouvelle, c’est que la « confiance en soi » est une expression fourre-tout.

Inventée pour se déculpabiliser ou pour culpabiliser l’autre.

En fait, sous un problème dit de « confiance en soi », se cache autre chose de plus profond.

 

Continuons avec Akoni, Delphine, Léa et Madison.

Pour ces quatre femmes, je te révèle les peurs qui se cachent derrière leur manque de confiance.

 

Pour Akoni, c’était sa peur de perdre son travail qui l’a poussé à accepter l’absence d’augmentation.

Ça l’a poussé aussi à accepter beaucoup –trop- de travail supplémentaire. Après cette prise de conscience, elle a mis en place des actions pour se rendre indispensable à son poste. Elle a appris à dire non. Ses responsables et ses collègues la respectent. Elle a obtenu une augmentation et de la reconnaissance.

 

Pour Delphine, sa peur était de concrétiser son indépendance.

Obtenir son permis, avoir sa propre voiture signifiaient « grandir » et perdre sa place de « petite dernière » de la fratrie. Elle n’était pas encore prête à changer sa position au sein de ses proches. Fini de « jouer l’assistée », maintenant, elle assume son indépendante. Elle a gagné en liberté et ça lui plaît.

 

Pour Léa, c’est sa peur de ne pas être appréciée qui l’empêchait de s’exprimer en public.

Longtemps, elle a suivi l’avis de ses parents, puis de son conjoint. Elle avait peur d’être critiquée et rejetée. Maintenant, elle s’accepte et ne cherche plus à plaire à tout le monde. Elle ose s’exprimer. Elle a appris aussi à accepter les avis des autres.

 

Pour Madison, c’était sa peur du changement qui l’empêchait de sortir de sa relation toxique avec son mari.

Si elle quittait son mari, elle sortait de sa zone de confort (pas si confortable que ça d’ailleurs). En visualisant une vie sereine après, elle a vu la rupture comme un soulagement. La séparation s’est passée mieux que prévu.

 

Au lieu de travailler sur leur manque de confiance en elle, elles ont éliminé la peur qui se cache derrière leurs difficultés.

 

Moi-même, quand je m’aperçois que je manque de confiance en moi pour faire ou dire quelque chose, j’essaie de trouver la peur qui me fait douter.

Je l’apprivoise.

Je vois si je peux l’éliminer ou la rendre moins handicapante.

Confiance en soi - Décision - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

 

Maintenant, je ne vois plus mon manque de confiance en moi de la même manière.

Je sais maintenant que c’est une peur.

Je peux cibler la résolution de ma problématique.

 

C’est plus facile que d’augmenter ma confiance en soi d’une manière générale.

Nous sommes différentes, la confiance en soi ne peut pas être traitée identiquement pour tout le monde.

 

J’ai gagné de l’autonomie, de la sérénité en voyant différemment les situations où je manquais de confiance en moi.

 

Je me suis aussi aperçue, qu’éliminer une peur me libérer de la situation liée à un manque de confiance en soi, mais également que d’autres situations, qui étaient aussi problématiques, ne le sont plus.

 

 

Si tu manques de confiance en toi et que tu veux identifier ta peur, télécharge ce PDF.

Il contient les quatre étapes à suivre pour te débarrasser de ton blocage.

Confiance en toi - Décision - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

 

Fais-moi savoir, dans les commentaires ci-dessous, si ce type d’article, où je raconte des situations réelles, te plait.

Dis-moi aussi si tu as des difficultés à avoir confiance en toi dans certaines situations. C’est avec plaisir que je te lirai.

 

Crédits photographiques : Aurélia T.

Si tu penses que cet article pourrait être utile à quelqu’un, merci de le partager.

 

4 commentaires

  • Sandrino

    Salut Aurélia,
    Très bon article !
    J’ajouterai qu’on n’apprend pas à avoir confiance en soi.
    On apprend à se faire confiance.
    Bonne journée.
    Sandrino

    • Aurélia T.

      Tu as tout à fait raison : il faut se faire confiance !
      Merci Sandrino pour cette précision.
      Belle et agréable journée à toi aussi.

  • Marine

    Moi, je trouve cela bien. Les situations de ces femmes, ça aide à voir plus clair certaines situations personnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.