BURN-OUT, pourquoi c’est si facile d’en faire un

Quand on est une femme entrepreneure, notre business, c’est notre bébé. Il vient de notre cœur et de nos tripes. C’est notre projet de vie et notre source de revenus. Nous avons notre avenir professionnel et financier entre nos seules mains.

Alors, comment ne pas en faire « trop » quand notre travail représente autant ?

Comment ne pas en arriver à un épuisement total quand tout repose sur nos épaules ?

.

Quand j’ai appris que c’était une des raisons qui poussent les femmes entrepreneures à redevenir salariée, j’ai voulu en savoir plus.

.

On ne voit pas toujours le burn-out arriver. Je t’explique pourquoi dans cet article.

Nous verrons aussi les pensées et les comportements qui peuvent engendrer un burn-out.

.

Cet article, ce n’est pas pour te faire peur.

C’est pour te permettre d’ouvrir les yeux sur un risque encouru par de nombreuses femmes entrepreneures.

.

Redevenir salariée … Beurk ! C’est le pire qui puisse nous arriver, non ?

Chacun ses choix, mais moi je préfère éviter d’avoir de nouveau un boss sur le dos. Sans parler des conséquences physiques et psychologiques d’un burn-out.

Alors, fais tout pour éviter le burn-out, et commence par lire cet article pour en savoir un peu plus.

.

Je finis cet article par des encouragements.

Parce que ça fait toujours plaisir !

.

Burn-out - burnout - Décision - Entrepreneure - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

.

.

Le plus grand risque des entrepreneures

Contrairement aux salariées, nous n’avons pas de protection, ni de cadre légal. Nous gérons seules nos activités et notre charge de travail. C’est un des avantages d’être entrepreneure, mais également un inconvénient vicieux.

.

Je suis sûre que tu seras d’accord avec moi concernant les affirmations suivantes :

    • Difficile de gérer tout toute seule.
    • Difficile de limiter notre charge de travail soi-même.
    • Difficile de se surveiller seule.
    • Difficile de ne pas avoir l’impression de « ne pas en faire assez ».
    • Difficile de séparer vie professionnelle et personnelle.
    • Difficile de relever la tête du guidon.
    • Difficile de ne pas vouloir en faire encore plus.
    • Difficile de prendre toutes ses décisions toute seule.

Ces difficultés, je les ressens aussi.

.

Notre état d’esprit est pour beaucoup dans le déclenchement ou non d’un burn-out.

Ressentir ces difficultés provoque un terrain propice pour glisser vers l’épuisement total.

.

Burn-out - burnout - Décision - Entrepreneure - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

.

.

Pourquoi on ne voit pas le burn-out arriver ?

Le burn-out est sournois.

Nous tardons à nous apercevoir de notre épuisement.

Nous avons d’ailleurs de bonnes raisons de penser que ça n’arrive qu’aux autres :

    • « Moi, je ne suis pas si fragile que ça. »
    • « Je suis trop attentive à mon bien-être pour subir un burn-out. »
    • « Je le verrai bien arriver. »
    • « De toute façon, je n’ai pas le choix ! Personne ne peut le faire à ma place. »

.

Les femmes qui ont été confrontées au burn-out n’étaient pas des inconscientes qui se moquaient de leur santé, ou se prenaient pour superwoman.

.

Souvent, c’est juste qu’elles n’ont pas pris le temps de faire un point sur leur organisation, sur leur manière de vivre et sur leur état de santé.

.

Elles avançaient au rythme effréné que la société nous impose : « Toujours plus ! Toujours plus vite ! ».

.

Si ce rythme n’est pas le tien, comment fais-tu pour le modifier ?

Pas facile de remettre en cause tes croyances et de les changer.

Pas facile de ralentir ou de prendre un chemin différent.

Alors, tu fermes les yeux. Tu regardes ailleurs en espérant que ça s’arrangera tout seul. Et te voilà emportée dans une spirale infernale jusqu’à l’épuisement total.

.

Malheureusement, se reconstruire après un burn-out, c’est dur. Après cette épreuve, changer ta manière de vivre n’est pas un choix volontaire, mais une obligation imposée par ton corps.

.

Pourquoi risquer de faire subir un burn-out à ton corps ? à ton mental ?

.

Burn-out - burnout - Décision - Entrepreneure - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

.

.

17 pensées qui peuvent t’amener au burn-out

Certaines pensées ou croyances peuvent t’amener au burn-out. J’en ai listé 17 :

  1. Je n’ai pas besoin de beaucoup de sommeil.
  2. C’est inutile de bien manger à chaque repas. 2 ou 3 bons repas par semaine, c’est suffisant.
  3. Faire une activité physique régulière, ce n’est pas pour moi.
  4. Je n’ai pas le temps de partir en vacances.
  5. Les pauses, c’est pour les glandeuses.
  6. Je dois me fixer des objectifs impressionnants pour montrer que je suis ambitieuse.
  7. Je dois travailler dès mon réveil et jusqu’à tard le soir.
  8. Mon corps et mon esprit n’interagissent pas ensemble.
  9. Demander de l’aider, c’est montrer mes faiblesses.
  10. Je dois dire oui à toutes les demandes de mes clients, sinon je vais les perdre.
  11. Je dois accepter tous les contrats, prestations, sollicitations pour gagner suffisamment d’argent.
  12. On n’est jamais mieux servi que par soi-même.
  13. Je suis assez efficace pour tout faire toute seule.
  14. Personne ne peut faire les choses à ma place.
  15. Cela me prendrait trop de temps de former quelqu’un pour me seconder.
  16. Ma vie professionnelle peut empiéter sur ma vie personnelle sans conséquence.
  17. Me comparer aux autres me permet de juger mon travail et mes avancées.

.

Bien entendu, toutes ces croyances sont nocives. Elles te maintiennent dans l’incapacité à voir tes limites.

.

Libère-toi de celles qui te bloquent.

Si elles te paraissent trop ancrées en toi, fais appel à des professionnels (hypno-thérapeute, coach, etc.).

.

Burn-out - burnout - Décision - Entrepreneure - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

.

.

Les comportements à surveiller

Certains comportements doivent t’interpeler quant au risque de faire un burn-out.

Lis les comportements suivants, et note ceux qui sont vrais pour toi actuellement :

    • ne plus prendre de plaisir dans ton travail
    • être épuisée physiquement et mentalement
    • ne plus avoir d’appétit, ou ne pas cesser de manger
    • penser que tu n’auras jamais le temps de tout faire
    • ne plus passer assez de temps avec ta famille, tes amis
    • délaisser ta passion
    • avoir des difficultés à t’endormir
    • culpabiliser de ne pas en faire assez
    • subir trop de sollicitations (appel client, notifications, etc.)
    • avoir de moins en moins de concentration
    • ne pas écouter tes proches qui te demandent de ralentir
    • avoir très souvent des douleurs physiques (dos, ventre, jambes, cou, etc.)
    • avoir peur de « péter un câble »

.

Si tu as l’impression de subir de plus en plus ces comportements, c’est que tu te rapproches d’un burn-out.

.

Le burn-out est dû à un épuisement physique et mental.

En écoutant ton corps comme indiqué dans cet article, tu pourras entendre son signal d’alarme avant l’épuisement total.

Burn-out - burnout - Décision - Entrepreneure - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

.

Prise de conscience et encouragements

Pour éviter le burn-out, tu dois prendre conscience que :

Tu n’es pas esclave de ton business ou de tes clients.

.

Alors, …

Oui, tu as le droit de faire des pauses pour te ressourcer.

Oui, tu peux demander de l’aide. Car, comme pour tout le monde, tes journées font 24 heures.

Oui, tu es une super femme entrepreneure, mais seulement quelques heures par jour. Le reste du temps, tu es une femme, une mère, une amie, une bénévole, ou bien encore une sportive.

Oui, tu as le droit de faire du sport pour recharger tes batteries.

Oui, tu peux faire des bonnes nuits de sommeil et prendre le temps de bien manger.

Oui, tu peux profiter de ta famille et de tes amis aussi souvent que tu le souhaites. Surtout s’ils sont en or. [cœur jaune]

Oui, tu en fais assez ! Respecte-toi. Ne t’inflige pas une charge de travail que tu ne demanderais pas à quelqu’un d’autre.

.

.

Ta vie professionnelle et personnelle, ça doit être du pur bonheur.

Ce ne doit pas être une contrainte.

Tu ne dois pas avoir l’impression d’avancer dans le noir.

.

Ne laisse pas ton ego décider.

Ne fais pas les choses non plus pour avoir bonne conscience.

.

Accomplis les actions pour toi et pour les résultats qui en découleront.

.

Fais de ton mieux.

Pas plus. Pas moins.

.

Burn-out - burnout - Décision - Entrepreneure - Se Réaliser Au Féminin @SRAF

.

.

Qu’en est-il pour toi ? Comment te sens-tu actuellement ?

Si tu as des remarques, des précisions ou autres, laisse un commentaire. Cela nous permet d’apprendre les unes des autres.

.

.

Crédits photographiques : Aurélia T.

Si tu penses que cet article pourrait être utile à quelqu’un, merci de le partager.

2 commentaires

  • Mary

    Oui, c’est tellement vrai ce qui est dit dans cet article…. Cependant, l’univers de l’entreprise classique en France est tellement hiérarchisé, tellement étriqué… que le burn-out n’est pas loin non plus ! Le monde privé de l’entreprise ne permet plus d’être sûr de son avenir, de son épanouissement et de son salaire tous les mois… (à moins d’être fonctionnaire ?? Encore que… avec tout ce qui se passe aujourd’hui, la sécurité de l’emploi y est aussi de moins en moins assurée…). On peut donc se faire virer n’importe quand comme des mal-propres et être traité comme des pantins… Oui, là, on a le chômage, ce qui n’est pas le cas en tant qu’entrepreneur(e)… (à moins de cotiser à titre privé). Mais la liberté, où est-elle ? Dans tous les cas, c’est cultiver un “Bien-ëtre au Quotidien” en apprenant à vivre mieux et en sérénité et en s’aidant de zen rituels, de respiration ventrale et de S.I.R.T.E.R, de Taï Chi, de stretching, de StretchGyTaïMé et de tout sport qui nous fait du bien… ainsi que de développement personnel sous forme de bouquins (avec les ebooks peu chers aujourd’hui, c’est quand même génial !) mais aussi d’articles sur certains blogs de qualité… qui aidera en profondeur les individus qui veulent s’en sortir, être bien et vivre mieux. Cela prend du temps et c’est souvent un parcours du combattant mais au bout du compte, cela en vaut vraiment le coup ! Ton Blog, Aurélia, fait partie de cette façon d’être et c’est aussi pour cela que je te suis 🙂

    • Aurélia T.

      Merci Mary de nous avoir fait partager ta réflexion.
      C’est tout à fait vrai ce que tu dis. Il faut vraiment faire attention à son bien-être TOUS LES JOURS.
      Il existe maintenant beaucoup de supports pour nous aider (formations en ligne, ebooks, etc.)
      Je ne connais pas le (ou la) S.I.R.T.E.R. Peux-tu m’en dire plus ? Merci.
      Je suis enchantée que mon blog t’encourage à poursuivre ton chemin vers le bien-être.
      Encore un grand merci pour ton partage très intéressant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.